Le site PSA Peugeot Citroën de Mulhouse accélère l'amélioration de sa performance industrielle

download-pdf
La Direction du site PSA Peugeot Citroën de Mulhouse a présenté aujourd’hui, à l’occasion d’un Comité d’Etablissement Extraordinaire, son plan de transformation et d’accélération de la performance industrielle du site pour la période 2014 - 2020.

  • Modernisation du process de fabrication de voitures
  • Permet le passage en monoflux à terme
  • 2 nouvelles silhouettes annoncées sur le site
  • 300 millions d'€ d'investissements à l'horizon 2020

La Direction du site PSA Peugeot Citroën de Mulhouse a présenté aujourd'hui, à l'occasion d'un Comité d'Etablissement Extraordinaire, son plan de transformation et d'accélération de la performance industrielle du site pour la période 2014 - 2020. Ce plan s'inscrit dans le cadre du Nouveau contrat social signé le 24 octobre dernier et dans l'objectif opérationnel de "Back in the Race" d'amélioration de la compétitivité du Groupe notamment en développant une base industrielle européenne compétitive.

Il s'appuie sur 4 principaux leviers :

  • La modernisation complète de l'ensemble du process de fabrication de véhicules, en parallèle de la mise en place de la nouvelle plateforme EMP2. Le site de Mulhouse deviendra ainsi le premier site européen du Groupe à  bénéficier de cette modernisation,
  • Permet le passage de la production en monoflux à terme pour optimiser l'utilisation de l'outil industriel et réduire les coûts de fabrication, tout en assurant le maintien et le développement des compétences,
  • Le lancement de 2 nouvelles silhouettes sur base EMP2,
  • Confirmation du rôle des usines Mécaniques et du Pôle Métallurgique dans le dispositif industriel du Groupe

L'ensemble de ces mesures génèrera plus de 300 millions d'€ d'investissements sur le site sur les 5 années à venir.

Comme annoncé dans le Nouveau contrat social, ce CE a donné l'occasion de confirmer un volume stable d'environ 200.000 voitures par an.

Pour Corinne Spilios, Directrice du Site :

"Ce projet est une très bonne nouvelle pour le site de Mulhouse et pour l'ensemble de ses salariés. C'est également un énorme défi pour nous car la modernisation du process de fabrication nous donne la possibilité de nous hisser parmi les meilleurs sites européens des segments C et D, au niveau qualité et compétitivité des plus performants. Je suis convaincue que nous saurons tous être les acteurs du changement pour réussir."

Scroll